Catégorie : SOCIETE/SOCIETY
 Georges Alain Boyomo peint une société Camerounaise profondément marquée par les affres de l’inertie ©Editions Eclosion
Georges Alain Boyomo peint une société Camerounaise profondément marquée par les affres de l’inertie ©Editions Eclosion

Commentaires : Diagnostic d’une société camerounaise en panne, c’est le titre du livre écrit par Georges Alain Boyomo, qui vient de paraitre aux éditions Eclosion.  La dédicace s’est déroulée  le vendredi 24 novembre 2023 à Yaoundé au cours d’une cérémonie très courue à laquelle prenaient part un parterre d’autorités administratives et traditionnelles ainsi que  de nombreux enseignants d’universités.

L’ouvrage de 300 pages paru en octobre 2023 aux éditions Eclosion  est un recueil de chroniques qui pose le problème d’une société plus qu’ « en panne » ;  « il pose celui d’une société bloquée, bloquée du fait d’une élite qui l’a encanaillée en s’illustrant par toutes sortes de tares : détournements de deniers publics, corruption, népotisme, favoritisme, tribalisme, égoïsme, clientélisme, laxisme, gabegie, orgueil, arrogance, paresse, luxure, etc  » , comme le souligne la préface rédigée par Jean-Marie Mollo  Olinga. Pour Alain Cyrile Abena, l’auteur a fait un travail de tisserin « puisque Georges Alain Boyomo a pris des articles presque dispersés, mais a réussi à créer un cordon ombilical, un dénominateur commun et en est arrivé à produire un faisceau de textes qui portent des sens assez aigus pour notre pays, pour l’Afrique et même peut-être pour le monde ».

Dans cet Ouvrage, l’auteur  démontre à suffire que la société camerounaise est  « un grand malade »,  tous les secteurs de la vie nationale sont marqués par les affres de l’inertie.  Georges  Alain Boyomo va balader le lecteur dans cet environnement « grisailleux » où le gouvernement ne rassure plus ;  le peuple suffoque ; l’opposition se bat quant à elle pour sa survie ; la société civile a du mal à s’affirmer. Seule la presse privée et les réseaux sociaux s’échinent encore à porter la contradiction et inquiéter le régime en place. L’écrivain développe une diversité de thèmes qui sont d’une actualité brulante au Cameroun : Les droits de l’homme, la mal gouvernance, le tribalisme, l’inertie, la corruption, la démocratie, la politique, l’éducation, la gabegie. « Nous avons toujours pensé que l’information affranchit,  l’information qui est contenue dans ce livre permettra d’affranchir le peuple mais également aux décideurs de prendre des décisions éclairées, structurantes pour l’avenir du Cameroun », soutient l’auteur.

Qui est Georges Alain Boyomo ?

 Né le 27 Janvier 1977 à Ngoumou, Georges Alain Boyomo est un journaliste qui a su se frayer du chemin dans le paysage médiatique. Depuis le 31 mars 2017, il occupe le prestigieux poste de directeur de publication du quotidien privé Mutations.  Ce diplômé de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (ESSTIC) en 2003, est le secrétaire général du réseau des patrons de presse du Cameroun (REPAC). De 2014 à 2017, il a été le président du Club des journalistes politiques du Cameroun.

Georges Alain Boyomo en un habitué des plateaux de télévision et des studios de radio. Très sollicité par ses confrères de la presse privée comme de la presse publique  pour la pertinence de ses positions, la clairvoyance de ses analyses et son esprit disruptif. Le professionnalisme et le sens de la responsabilité dans le traitement de l’information sont également à mettre à son actif.

Ce n’est pas un secret de polichinelle, Georges Alain Boyomo  est une figure médiatique influente et très écoutée qui a su se faire respecter par ses lecteurs issus de toutes les couches de la société camerounaise mais également de tous les secteurs d’activités.